Trois solutions pour se passer des cadenas sur le pont des Arts

Ces verrous posés par les amoureux ont entraîné la chute d'une des grilles du célèbre édifice de la capitale. La Mairie de Paris réfléchit à des alternatives.

Les cadenas des amoureux menancent le pont des Arts à Paris.
Les cadenas des amoureux menancent le pont des Arts à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)

La grille s'est écroulée, dimanche 8 juin, sous le poids des cadenas "d'amour". Le pont des Arts à Paris croule sous ces verrous métalliques à tel point que l'édifice menace de s'effondrer. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a d'ailleurs chargé son premier adjoint chargé de la culture, Bruno Julliard, de réfléchir à des "alternatives à la fois artistiques, solidaires et écologiques", rapporte France 3 Paris Ile-de-France. Ces cadenas "d'amour" sont devenus un phénomène mondial. A Rome, une telle pratique est interdite sous peine d'une amende de 50 euros, assure La Tribune de Genève. Avant d'en arriver là, francetv info recense trois possibilités pour sceller ces cadenas "d'amour".

1 L'arbre à cadenas

Des arbres métalliques ont été installés pour accrocher les cadenas d\'amour à Moscou (Russie).
Des arbres métalliques ont été installés pour accrocher les cadenas d'amour à Moscou (Russie). ( AFP )

A Moscou (Russie) depuis 2011, la municipalité a décidé d'installer des arbres métalliques destiné accueillir les cadenas près du pont Luzhkov. Ici, les jeunes mariés sont censés accrocher leurs verrous métalliques, souvent en forme de coeur. Mais une telle idée ne semble pas séduire Bruno Julliard. "Ce n'est pas beaucoup plus joli", déclare l'élu à 20 Minutes.

2 La chaîne à cadenas

Cette vidéo n'est plus disponible

A Liverpool (Angleterre), ce sont des chaînes qui ont été installées en 2013 à Albert Docks. Un panneau incite d'ailleurs les passants à y accrocher leurs propres verrous et à jeter la clé dans la rivière Mersey.

3 Le e-cadenas

Le cadenas virtuel est économique. Et il n'y a pas avec lui de débat sur la sécurité ou l'esthétique. Plusieurs sites web proposent de sceller son amour sur la Toile. Europe 1 rappelle que le premier, Lucchettipontemilvio, a été créé en Italie, suite à l'interdiction de Rome de poser des cadenas sur le Ponte Milvio. Lovemasterlock propose à l'internaute de choisir son pont à Paris, New York (Etats-Unis), Venise (Italie) ou encore Sidney (Australie). Il faut ensuite entrer les noms des amoureux et le cadenas est envoyé via une carte virtuelle.