Cet article date de plus d'un an.

Nouvelle-Calédonie : réunion en septembre à Paris sur l'avenir institutionnel de l'archipel

Cette rencontre entre les représentants de l'Etat et les responsables politiques du Caillou sera la première après les trois référendums sur l'indépendance, en 2018, 2020 et 2021, tous remportés par les partisans du maintien dans le giron français.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à Paris le 14 juillet 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Un pas vers l'indépendance ? Les représentants de l'Etat et les responsables politiques de Nouvelle-Calédonie se rencontreront en septembre à Paris pour évoquer l'avenir institutionnel de l'archipel, a annoncé samedi 16 juillet le ministère de l'Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin.

>> Référendum en Nouvelle-Calédonie : après la nouvelle victoire du "non", le Caillou en a-t-il fini avec l'indépendance ?

"Au terme du processus politique défini par l'accord de Nouméa, il convient tout d'abord de réunir le comité des signataires, instance veillant à son application. Cette réunion se tiendra à la rentrée de septembre prochain, à Paris", a indiqué la place Beauvau dans un communiqué.

Le comité des signataires, prévu par l'accord de Nouméa de 1998, réunit à intervalles réguliers représentants de l'Etat, élus et représentants des forces politiques calédoniennes. Le dernier a eu lieu en octobre 2019. Cette réunion sera la première après les trois référendums sur l'indépendance de l'archipel du Pacifique, en 2018, 2020 et 2021, tous remportés par les partisans du maintien dans le giron français ; le troisième largement, du fait du boycott des indépendantistes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.