Béarn : une ancienne gare se transforme en hôtel-restaurant

Publié
Durée de la vidéo : 6 min
Pyrénées-Atlantiques : une ancienne gare se transforme en hôtel-restaurant
Article rédigé par France 2 - C. Théophilos, B. Blanc, F. Fontaine, images drone : Cyril Garrabos
France Télévisions
France 2
Au pied de la montagne béarnaise, le 13 Heures fait escale en gare de Bedous, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce monument quasi-centenaire a été réaménagé par Edith et Fabrice, qui proposent des chambres au charme d’antan et une cuisine faite de produits locaux.

Vue de l’extérieur, la gare de Bedous (Pyrénées-Atlantiques) a tout d’une gare traditionnelle de la région. Sauf qu’à l’intérieur, il n’y a plus un seul voyageur, mais Edith et Fabrice. En 2018, ce couple décide de racheter la gare laissée à l’abandon, quasi-centenaire, pour en faire un hôtel-restaurant. De l’ancien bâtiment, il ne reste que les murs ou presque. Edith s’occupe de la partie hôtel, qui compte une dizaine de chambres au total, avec pour certaines une vue sur la voie ferrée qui peut surprendre. Au-delà, il y a surtout un paysage qui transporte.

Edith était pourtant remplie de doutes au départ. C’est Fabrice qui a eu l’idée de racheter ce bâtiment en désuétude à 88 000 euros. Le couple a touché une aide de la mairie, et a dû investir 900 000 euros pour les travaux.

Un bâtiment plein de souvenirs

Avant, Fabrice était chef de cuisine dans un restaurant en station. Il met un point d’honneur à ne cuisiner que des produits de la vallée. Des spécialités locales qui plaisent à une clientèle d’habitués. Pendant ce temps-là, Edith s’occupe de la vaisselle. Cette ancienne institutrice a troqué la salle de classe contre l’hôtellerie-restauration. Il lui faut jongler avec sa vie de famille.

Quelquefois, entre deux services, il y a aussi des personnes de passage : d’anciens agents ou passionnés de la SNCF qui viennent confier à Fabrice des souvenirs. Une poinçonneuse, des casquettes, et des plaques anciennes entretiennent la nostalgie des lieux. Il y a même une lourde cloche de gare qu’ils tentent d’installer à l’identique, d’un bleu éclatant, au milieu du brouillard si familier à la région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.