Cet article date de plus d'un an.

Affrontements à Sainte-Soline : les riverains constatent les dégâts

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Affrontements à Sainte-Soline : les riverains constatent les dégâts
Affrontements à Sainte-Soline : les riverains constatent les dégâts Affrontements à Sainte-Soline : les riverains constatent les dégâts (France 2)
Article rédigé par France 2 - T.Petit, J.Delage, J.Russeil, France 3 Poitou-Charentes
France Télévisions
France 2
Le chantier de méga-bassines de Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, a été le siège de violents affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, samedi 25 mars. Deux jours après les faits, les riverains constatent les dégâts.

Lundi 27 mars, des affrontements à Saint-Soline (Deux-Sèvres), il ne reste que les traces des véhicules calcinés, des tas de munitions et des champs ravagés par le passage des manifestants. La parcelle d’Arthur Perrault, agriculteur, se trouvait sur le chemin du cortège. Des dégâts sont parfois ciblés. Les activistes s’en sont pris à son système d’irrigation. Samedi 25 mars, le chantier de bassins de Saint-Soline s’est transformé en champ de bataille. Selon les organisateurs, ils étaient 30 000 manifestants. Les échanges entre les forces de l’ordre et les manifestants ont parfois été violents.

Une demande d’indemnisation

Ce jour-là, à quelques kilomètres, le village de Vanzay a été submergé par les milliers de manifestants qui se rendaient sur les lieux. Un cortège qui a fait de nombreux dégâts dans le village. La mairie demande des réparations. "On a tous les accotements qui sont défoncés. […] On va porter plainte pour pouvoir se faire indemniser", fait savoir l’édile, François Brossard (SE). Lundi 27 mars, plusieurs dizaines de manifestants se trouvaient encore à Melle (Deux-Sèvres) pour démonter leurs installations avant leur départ.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.