Cet article date de plus de huit ans.

L'inquiétude grandit après l'apparition d'un nouveau cancer

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
L'inquiétude grandit après l'apparition d'un nouveau cancer (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Les autorités sanitaires rapportent l'apparition d'un cancer rare qui ne touche que les femmes porteuses d'implants mammaires. 18 cas ont été recensés en France.

Un nouveau cancer suscite l'inquiétude. Son nom : le lymphome anaplasique à grandes cellules. Sa particularité : il ne touche que les femmes portant des implants mammaires. En France, 400 000 femmes en sont porteuses. Un lien clair a été établi entre l'apparition de ce cancer très rare et les implants mammaires. Ce lymphome met plusieurs années à se développer. En France, 18 cas (dont un mortel) ont été recensé. Dans le monde, on compte 173 cas.

Faut-il interdire l'implant en cause ?

Le ministère de la Santé appelle à ne pas céder à la panique, alors que l'affaire des prothèses PIP reste dans les mémoires. La ministre, Marisol Touraine, précise qu'"il ne s'agit pas de cancers du sein. Dans l'ensemble, ces lymphomes ont de bons pronostics". Deux implants mammaires existent : l'un lisse, l'autre texturé. Selon un chirurgien interrogé par France 3, c'est le second modèle qui serait en cause. Faut-il l'interdire, ou au moins en restreindre l'utilisation ? C'est le sujet dont vont débattre les experts de l'Agence de la sécurité du médicament à la fin du mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.