Des calendriers audacieux pour 2019

Avant la nouvelle année, c'est le moment des traditionnels calendriers. Cette année, les sapeurs-pompiers, des joueuses de rugby et même des résidents de maison de retraite rivalisent d'originalité.

FRANCE 2

Le célèbre tableau de Léonard de Vinci, La Cène, est à la mode chez les sapeurs-pompiers de Nancy (Meurthe-et-Moselle) qui l'ont reproduit pour leur calendrier. C'est l'un des six tableaux revisités parmi des grands classiques. "On cherchait quelque chose qui sorte des photos traditionnelles (...) Il y a le petit challenge de faire quelque chose de plus, quelque chose d'inattendu", explique Jonathan Magnier, sapeur-pompier au centre de secours de Nancy. Le calendrier est édité à 26 000 exemplaires. Les bénéfices serviront aux œuvres sociales des sapeurs-pompiers. 

Les dieux de l'Ehpad

Les Dieselles, l'équipe de rugby féminine du Havre (Seine-Maritime) a aussi son calendrier depuis 2014. En guerrières, James Bond girls... Elles s'autorisent tout. Cette année, le thème est la ville du Havre. "Ça nous apporte vraiment de la visibilité, les gens en parlent. On croise des gens dans la rue qui nous connaissent ou qui nous reconnaissent", confie Aurore Soufflet, l'une des joueuses. C'est une façon de faire connaître le rugby féminin et pourquoi pas d'attirer de nouvelles recrues. Mais pour 2019, la palme de l'originalité revient sans doute aux résidents d'une maison de retraite de Péronne (Somme). Pour le projet baptisé "Les dieux de l'Ehpad", certains n'ont pas hésité à faire tomber la chemise. Toute la ville a joué le jeu pour ce calendrier et les résidents ont pris la pose en famille ou encore chez les commerçants. L'argent des ventes servira à financer un séjour thérapeutique pour les pensionnaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des calendriers audacieux pour 2019
Des calendriers audacieux pour 2019 (France 2)