Somme : les dieux de l'Ehpad, un calendrier de personnes âgées

À Péronne (Somme), les résidents de la maison de retraite ont posé devant l'objectif.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Quel regard portent nos aînés sur leur image ? À Péronne (Somme), pour le projet photo, Les dieux de l'Ehpad, certains résidents n'ont pas hésité à tomber la chemise. Une mise à nue rendue possible grâce au regard bienveillant du personnel de l'établissement, dont Sébastien Oesch, aide-soignant et photographe amateur. Paulette Meulin, ravie de son cliché d'elle derrière une batterie, veut à tout prix garder sa photo. "Mes enfants la prendront quand je serai partie", témoigne-t-elle simplement.

Toute la ville a joué le jeu

"On les voit beaux, on les voit pour certains un peu sexy, d'autres un peu provocateurs et c'est vrai que ce sont des adjectifs qui ne collent pas souvent avec l'image qu'on peut se faire d'une personne âgée", explique Frédérique Hoorelbeke, ergothérapeute. Les membres du personnel ont tout organisé pour ce shooting photo. Pour le réaliser, les résidents sont sortis de l'établissement. Plusieurs séances photo ont eu lieu en famille, chez la fleuriste, le coiffeur ou encore le tatoueur, toute la ville a joué le jeu. "On peut avoir 85 ans, 90 ans et être fier de son corps", assure Agathe Thuez, la directrice de l'Ehpad. Après une exposition dans les rues de Péronne, une sélection de ces clichés sera réunie dans un calendrier pour 2019 qui permettra de financer un séjour thérapeutique pour les résidents.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre de la Santé Agnès Buzyn doit annoncer la création de 20 000 postes supplémentaires en trois ans. Beaucoup trop peu selon les associations et les syndicats.
La ministre de la Santé Agnès Buzyn doit annoncer la création de 20 000 postes supplémentaires en trois ans. Beaucoup trop peu selon les associations et les syndicats. (XAVIER LEOTY / AFP)