Accueil des migrants : la ville de Saint-Brévin-les-Pins divisée

Les migrants de Calais ont été évacués dans différents centres d'accueil en France. Reportage dans l'un d'eux, à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique) près de Nantes.

FRANCE 2

Cinquante migrants de la "jungle" de Calais arrivent dès ce soir à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique). Ils sont accueillis par l'association humanitaire "Trajet" dans un centre de vacances EDF. Les migrants habiteront trente logements de 20 mètres carrés à deux par chambre. Dans ce centre, tout est prêt mais dans la station balnéaire de 13 000 habitants beaucoup s'interrogent.

Pétition et manifestation solidaire

"Je trouve que 50 hommes célibataires pour une petite ville comme ça, ça fait quand même beaucoup" déclare un habitant de la commune. Un collectif d'habitants contre l'accueil des migrants a été crée et leur pétition a récolté 600 signatures. Preuve des tensions : il y a trois semaines, le centre d'accueil a été touché par des coups de feu. Ce week-end, 400 manifestants se sont mobilisés en faveur de l'accueil des migrants de Calais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants embarquent dans les bus pour quitter la \"jungle\" de Calais le 24 octobre 2016
Des migrants embarquent dans les bus pour quitter la "jungle" de Calais le 24 octobre 2016 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)