Taxis : quelques grévistes ne désarment pas à Paris, malgré les annonces de Manuel Valls

Dans la capitale, quelques points de rassemblements persistent. Une partie des organisations syndicales répond favorablement aux promesses du Premier ministre.

FRANCE 2

La mobilisation des taxis fléchit un peu ce vendredi 29 janvier. Hier soir, après trois heures de réunion à l'hôtel Matignon, Manuel Valls a ouvert la porte à des compensations pour les chauffeurs de taxi en conflit avec les VTC. Le Premier ministre a annoncé le renforcement dans 12 départements des contrôles visant les VTC. Les taxis les plus en difficulté pourraient eux bénéficier d'un étalement fiscal. Le chef du gouvernement appelle également à la fin du conflit.

Les syndicats divisés

Une partie des organisations ont suivi sa recommandation, mais certains syndicats sont plus réservés. Résultat : quelques points de rassemblement perturbent encore la ville parisienne. Porte Maillot, moins d'une centaine de chauffeurs sont encore mobilisés. D'autres manifestent aussi devant le ministère des Finances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chauffeurs de taxis bloquent l\'accès à l\'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 26 janvier 2016.
Des chauffeurs de taxis bloquent l'accès à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 26 janvier 2016. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)