Cet article date de plus de huit ans.

Fête du Travail : le gouvernement craint de nouveaux débordements

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Fête du Travail : le gouvernement craint de nouveaux débordements
Fête du Travail : le gouvernement craint de nouveaux débordements Fête du Travail : le gouvernement craint de nouveaux débordements (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Après des mobilisations contre le projet de loi El Khomri marquées par les violences, le gouvernement craint de nouveaux débordements, dimanche 1er mai, à l'occasion de la fête du Travail. Pacôme Le Mat se trouve en direct de Rennes.

Alors qu'un étudiant de 20 ans a perdu un oeil lors des mobilisations contre la loi Travail jeudi 28 avril à Rennes (Ille-et-Vilaine), le gouvernement craint de nouveaux débordements à l'occasion des rassemblements du 1er mai. "3 000 personnes marchent dans les rues de Rennes calmement, avec une présence policière plutôt lointaine", nous informe Pacôme Le Mat.

Actions symboliques à Rennes

Deux actions symboliques se sont déroulées dimanche matin dans la ville. "La première a eu lieu sur le pont où un jeune homme a été blessé jeudi dernier à l'oeil à la suite d'une charge de police. Des manifestants ont voulu repeindre ce pont en rouge, couleur de la lutte et du sang. La deuxième action a lieu en ce moment, dans le calme. 300 personnes ont investi un cinéma [...] et ont scandé des slogans anticapitalistes, alors que la manifestation est officiellement dispersée", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.