Pollution en Corse : deux tonnes de galettes d'hydrocarbures ramassées sur la plage de Solaro

La nappe d'hydrocarbure, qui a déjà touchée plusieurs plages, continue de dériver vers le sud de l'île. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des galettes d'hydrocarburesont été ramassées sur le littoral.  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Deux tonnes de galettes d'hydrocarbures ont été ramassées sur la plage de Solaro en Corse, rapporte France Bleu RCFM, après ce qui semble être un dégazage sauvage au large des côtes. La nappe d'hydrocarbure continue de dériver vers le sud de l'île.

>>> Corse : au moins cinq plages ont été touchées par la plaque d'hydrocarbures selon la préfecture de Corse-du-Sud

L'accès aux plages et la baignade sont interdits pour les touristes : "Nous attendons à la fois les analyses de l’eau et des hydrocarbures. On verra ensuite si on peut lever l’interdiction de plage et de baignade", a déclaré le préfet de Haute-Corse, François Ravier.

Le ministère de la Mer a annoncé sur Twitter que "les opérations de lutte antipollution continuent encore ce mardi en Corse. L'ensemble des agents de l'État est mobilisé". D’importants moyens ont été déployés en mer et au sol pour la protection du littoral et le plan Polmar-terre a été activé par le préfet de Haut de Corse.

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, invitée de France Inter mardi 15 juin, a indiqué que trois bateaux étaient soupçonnés. "Nous sommes sur de la délinquance caractérisée. Ce sont des bandits environnementaux qui dégazent, qui vident leurs cales des eaux grises pour éviter de le faire à quai et pour faire des économies", a-t-elle déclaré. "L’enquête avance bien et je pense que nous allons pouvoir les arraisonner assez vite", a-t-elle ajouté. L'enquête a été confiée à la gendarmerie maritime.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse-du-Sud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.