Moirans : pourquoi la justice refuse-t-elle cette autorisation de sortie ?

Depuis le village isérois, Etienne Prigent explique les raisons qui poussent la justice a refusé d'autoriser un détenu à se rendre aux obsèques de son frère.

FRANCE 2

Moirans (Isère) a été le théâtre hier, mardi 20 octobre, d'incidents provoqués par des gens du voyage en colère après le refus de la justice de laisser sortir de prison l'un des leurs pour assister aux obsèques de son frère. A la prison d'Aiton (Savoie), où est incarcéré le détenu, une mutinerie a éclaté pendant trois heures. Depuis, le jeune homme a été transféré vers un autre centre.

Le prisonnier a déjà purgé trois des cinq années de sa peine pour braquage avec violence. "Ce détenu se serait également battu avec un autre prisonnier cet été. Or, selon la jurisprudence, un tel incident trois mois avant une demande de permission est synonyme d'un rejet systématique", explique depuis Moirans Etienne Prigent, journaliste de France 2.

Quand les obsèques auront-elles lieu ?

L'avocat de la famille parle d'une décision "sans humanité". Ce mercredi 21 octobre, la "confusion la plus totale" règne autour des obsèques, poursuit le reporter. La mère du défunt et du prisonnier a changé d'avis après le nouveau refus de permission de sortie. Elle ne souhaite plus que les obsèques se tiennent cet après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nuit de violence à Moirans (Isère), mardi 20 octobre 2015.
Nuit de violence à Moirans (Isère), mardi 20 octobre 2015. (MAXPPP)