Rhône : un immeuble de Lyon frappé par une prolifération de punaises de lit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Un immeuble de Lyon (Rhône) est confronté à une prolifération de punaises. Une inspection des parties communes a eu lieu durant la semaine du lundi 18 septembre, avant qu'un contrôle soit déployé sur l'ensemble des appartements prochainement. -
Rhône : un immeuble de Lyon frappé par une prolifération de punaises Un immeuble de Lyon (Rhône) est confronté à une prolifération de punaises. Une inspection des parties communes a eu lieu durant la semaine du lundi 18 septembre, avant qu'un contrôle soit déployé sur l'ensemble des appartements prochainement. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - S.Adam, S.Loeb, V.Paillot
France Télévisions
France 2
Un immeuble de Lyon (Rhône) est confronté à une prolifération de punaises de lit. Une inspection des parties communes a eu lieu durant la semaine du lundi 18 septembre, avant qu'un contrôle soit déployé sur l'ensemble des appartements prochainement.

Dans leur appartement de Lyon (Rhône), le locataire Stéphane Chaigneaud et son père vivent un cauchemar depuis deux mois. Des punaises de lit ont élu domicile dans leur salon et leurs deux chambres. Alors, ils ont pris des mesures radicales en enlevant la tapisserie et en jetant tous les meubles. Face à la progression du fléau dans l'immeuble, certains voisins craignent d'être contaminés à leur tour. "J'ai trois enfants à la maison, et je peux vous dire qu'on ne le vit pas bien", s'inquiète Chafer Yahyaoui, locataire.

Des chiens détecteurs employés

"On achète nos produits, donc ça nous revient cher aussi, parce qu'on veut éviter la prolifération", explique Magalie Miriski, une autre locataire dans cet immeuble. Une inspection des parties communes a été réalisée durant la semaine du lundi 18 septembre, avec des chiens détecteurs. Ils ont ciblé quelques logements. Un contrôle sera déployé sur l'ensemble des appartements dans les jours qui viennent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.