Passoires thermiques : vers un report du calendrier d'interdiction de location ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Dans une interview au Parisien, mardi 26 septembre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a dit réfléchir à un report du calendrier d'interdiction de location des logements considérés comme des passoires thermiques. -
Passoires thermiques : vers un report du calendrier d'interdiction de location ? Dans une interview au Parisien, mardi 26 septembre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a dit réfléchir à un report du calendrier d'interdiction de location des logements considérés comme des passoires thermiques. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Barbier
France Télévisions
Dans une interview au Parisien, mardi 26 septembre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a dit réfléchir à un report du calendrier d'interdiction de location des logements considérés comme des passoires thermiques.

Certains logements considérés comme des passoires thermiques ne pourront plus être loués par leurs propriétaires à partir de 2025. Un délai qui semble aujourd'hui difficile à tenir pour Bruno Le Maire, ministre de l'Économie. Dans une interview au Parisien publiée mardi 26 septembre, il a dit réfléchir à un report du calendrier. "Ce qui était possible lorsque l'argent était disponible, devient impossible avec des taux d'intérêt aussi élevés. Il faut être très pragmatique et regarder si on peut décaler les calendriers", a-t-il déclaré.

5,2 millions de passoires thermiques

Pour éradiquer les passoires thermiques, la loi climat et résilience interdit à la location les appartements classés G en 2025, et ceux classés F en 2028, selon le diagnostic de performance énergétique (DPE). "Est-ce ce que classement dit DPE ne peut pas être amélioré ?", s'est interrogé Bruno Le Maire. Depuis 2021, le DPE se calcule sur les caractéristiques du bâtiment et non plus sur les factures. En France, 5,2 millions de logements sont considérés comme des passoires thermiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.