Alpes-Maritimes : le préfet demande la fermeture de quatre campings

Il y a six mois, une personne avait perdu la vie après que des intempéries se sont abattus sur plusieurs campings situés en zone inondable.

FRANCE 3

Dans la baie d'Antibes (Alpes-Maritimes), ces campings sont situés en zone inondable, et la plupart ont été touchés il y a six mois. Octobre dernier : en une heure, huit campings sont submergés par une petite rivière en crue : une femme trouve la mort. La préfecture a ordonné la fermeture de quatre campings situés en zone inondable.

"Principe de précaution"

Une propriétaire accuse le coup : 90% des emplacements pourraient disparaitre. "Il nous reste une petite cinquantaine d'emplacements, voilà. Avant, on en avait 675", confie-t-elle avant d'ajouter qu'elle a déjà lancé "des procédures de licenciement". Mais un responsable des services de l'État dans les Alpes-Maritimes, lui, invoque le principe de précaution : "La priorité, c'est de prévenir la protection des biens et des personnes", explique-t-il. Les responsables de camping ont deux mois pour contester la décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande a visité, dimanche 4 octobre, le camping de Biot, lui aussi dévasté par les flots.
François Hollande a visité, dimanche 4 octobre, le camping de Biot, lui aussi dévasté par les flots. (LIONEL CIRONNEAU / AP / SIPA)