Inondations : les campings en zone inondable sous surveillance

Quand le principe de précaution heurte les intérêts économiques et le plaisir des vacanciers, les choix sont difficiles pour les campings en zone inondable.

Voir la vidéo
France 2

Chaque été, le camping est le choix de trois millions de touristes. Mais en France, un établissement sur quatre se trouve en zone inondable. Peut-on maîtriser le risque d'inondation ou doit-on fermer les campings ? En octobre dernier à Antibes, huit campings sont submergés par les eaux du petit fleuve de la Brague en moins d'une heure. 

Un camping français sur quatre en zone inondable 

Bilan : une victime et des centaines de mobil-homes emportés comme celui de cet habitué qui vient depuis quinze ans et ne compte pas changer ses habitudes. "La vague a traversé tout le mobil-home, mais dans tous les cas on veut tout faire pour le réparer et rester sur le camping", explique Thomas Simonet. Depuis l'inondation, la préfecture menace. 90% des emplacements pourraient disparaître. Le principe de précaution doit s'appliquer selon elle. À Agde, les campings en zone inondable préfèrent informer les campeurs sur les procédures d'évacuation en cas de crue.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande a visité, dimanche 4 octobre, le camping de Biot, lui aussi dévasté par les flots.
François Hollande a visité, dimanche 4 octobre, le camping de Biot, lui aussi dévasté par les flots. (LIONEL CIRONNEAU / AP / SIPA)