Cet article date de plus de sept ans.

Affaire Kerviel : la Société générale pourrait être obligée de rembourser deux milliards d'euros à l'État

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Affaire Kerviel : la Société générale pourrait être obligée de rembourser deux milliards d'euros à l'État
Affaire Kerviel : la Société générale pourrait être obligée de rembourser deux milliards d'euros à l'État Affaire Kerviel : la Société générale pourrait être obligée de rembourser deux milliards d'euros à l'État (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Le gouvernement avait accordé à la banque une ristourne fiscale, pensant qu'elle avait été victime de pertes dont elle n'était pas responsable. Les explications de Frédéric Crotta.

Ce vendredi 23 septembre, Jérôme Kerviel a été jugé partiellement responsable du préjudice subi par la Société générale. Quelles conséquences pour la banque ? "La question pour la banque française, c'est une question à 2,2 milliards d'euros, une somme que la banque pourrait être amenée à rembourser", explique Frédéric Crotta, en direct de La Défense à Paris.

Une affaire loin d'être terminée

L'État lui avait fait cette ristourne fiscale en raison des pertes dont elle a été victime. Or, la décision de la cour d'appel de Versailles peut changer la donne, car si la justice reconnait que la banque est en partie responsable de cette fraude, le cadeau fiscal peut être annulé. C'est pourquoi Michel Sapin a demandé à son administration d'étudier les conséquences de cette décision de justice. "Vous le comprenez, le dossier Kerviel - Société générale est donc loin d'être terminé", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.