Jérôme Kerviel : "Je veux restaurer l'honneur du nom de famille qui m'a été volé"

Jérôme Kerviel a estimé sur franceinfo, qu'il "ne doit rien" à la Société générale alors que la justice dira, à la mi-journée, s'il doit rembourser intégralement les 4,9 milliards d'euros perdus par la banque.

Jérôme Kerviel, le 23 septembre 2016
Jérôme Kerviel, le 23 septembre 2016 (Radio France)

La justice doit dire vendredi 23 septembre si Jérôme Kerviel doit rembourser intégralement les 4,9 milliards d'euros perdus par la Société générale. L'ancien trader a été condamné au pénal à 5 ans de prison, dont 3 ferme, pour des manœuvres boursières frauduleuses. Au civil, il avait d'abord été condamné à rembourser intégralement la somme mais cette décision a été annulée par la Cour de Cassation. La Société générale a fait appel.

Jérôme Kerviel a une nouvelle fois estimé, vendredi 23 septembre sur franceinfo, qu'il "ne doit rien" à la Société générale. "Il n'y a pas une expertise prouvant qu'ils ont vraiment perdu 4,9 milliards d'euros. Dans la droite ligne de ce que je maintiens depuis le début de ce dossier, ma supérieure et la banque savaient ce que je faisais, donc je ne leur dois rien", a-t-il estimé.

J'ai fait une promesse à ma mèreJérôme Kervielfranceinfo

Jérôme Kerviel entend poursuivre jusqu'au bout la bataille juridique. "Je veux rendre l'honneur du nom de famille qui m'a été volé le 24 janvier 2008. J'ai fait une promesse à ma mère et je la tiendrai jusqu'à ce que la vérité éclate et que la justice le reconnaisse. On se bat pour cette victoire et cette reconnaissance depuis plus de huit ans" a déclaré Jérôme Kerviel."Le symbole de la Cour de révision, c'est ce qui me fait me lever le matin et tenir depuis huit ans".

Jérôme Kerviel : "Je veux rendre l'honneur du nom de famille qui m'a été volé le 24 janvier 2008"
--'--
--'--