Cet article date de plus d'un an.

Grenoble : garde à vue prolongée de 24h pour le rappeur grenoblois "Corbak Hood"

Il avait diffusé un clip mettant en scène des dealers armés dans le quartier Mistral sur les réseaux sociaux ce lundi.

Article rédigé par
avec France Bleu Isère - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du clip à l'origine de l'opération de police à Grenoble (Isère). (CAPTURE D'ECRAN "CORBAK HOOD" YOU TUBE)

La garde à vue du rappeur grenoblois qui se fait appeler "Corbak Hood" est prolongée de 24h, a appris franceinfo mercredi 2 septembre auprès du parquet de Grenoble. Le rappeur a été interpellé ce mercredi matin à Grenoble, comme le rapportait France Bleu Isère. C'est lui qui avait diffusé un clip mettant en scène des dealers armés dans le quartier Mistral, sur les réseaux sociaux lundi 24 août.

La diffusion d'une partie de ces scènes la semaine dernière avait déclenché une opération de police ordonnée directement par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Mais le rappeur affirme que les armes utilisées étaient factices, tout comme les produits stupéfiants visibles sur les vidéo. Il va désormais devoir s'en expliquer devant les enquêteurs.

"Il s'agit de savoir qui a fabriqué ces vidéos, ce qu'il en est de la nature des armes et de la drogue exposées et des liens entre les vidéastes et les trafiquants de stupéfiants du quartier", avait précisé mardi le parquet de Grenoble.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.