Un complice de Sid Ahmed Ghlam mis en examen

Un complice présumé de Sid Ahmed Ghlam, l’auteur de cet attentat déjoué contre des églises dans le Val-de-Marne, vient d’être mis en examen pour des faits de terrorisme.

(Le projet d'attentat déjoué de Sid Ahmed Ghlam visait des églises de Villejuif © MaxPPP)

Ce complice présumé de Sid Ahmed Ghlam, âgé de 33 ans, était en garde à vue depuis le week-end dernier. Il est suspecté d'être impliqué dans l’élaboration et la logistique de ce projet d’attentat contre des églises de Villejuif dans le Val-de-Marne. Il vient d'être mis en examen.

La police l'a retrouvé grâce à son ADN

C’est encore une fois l’ADN qui a permis aux policiers de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) et de la brigade criminelle de remonter jusqu’à cet homme. Il a été interpellé samedi dernier à Colombes dans les Hauts-de-Seine.

La police a retrouvé son ADN sur un gilet pare-balles de Sid Ahmed Ghlam et sur le tableau de bord de l’une des voitures utilisées par l’étudiant algérien, la fameuse mégane qui lui a été livrée, un peu avant sa tentative d’attentat, à Aulnay-sous-bois en Seine-Saint-Denis, et qui était chargée d’armes.

L’ADN de cet homme était inscrit au Fichier des empreintes génétiques de la police judiciaire. Il était connu des services de police mais pas dans des affaires de terrorisme.

Un autre homme de 32 ans, lui aussi en garde à vue depuis dimanche dernier, a quant à lui été relâché. Son ADN a été relevée sur une brosse à cheveux dans le studio de Sid Ahmed Ghlam dans le 13e arrondissement.

Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen vendredi dernier, pour son projet d'attentat contre des églises et pour le meurtre d'Aurélie Châtelain, une jeune femme de 32 ans dont le corps avait été retrouvé le 19 avril à Villejuif.