Cet article date de plus de sept ans.

Mehdi Nemmouche, l'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, renonce à contester son extradition

Le Franco-Algérien soupçonné d'avoir perpétré l'attaque contre le musée juif de Bruxelles, qui a fait quatre morts le 24 mai, a renoncé à se pourvoir en cassation contre la demande d'extradition belge.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Croquis d'audience représentant Mehdi Nemmouche, l'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, le 5 juin 2014 à Versailles (Yvelines). (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Mehdi Nemmouche va bien être extradé vers la Belgique. Ce Franco-Algérien soupçonné d'avoir perpétré l'attaque contre le musée juif de Bruxelles, qui a fait quatre morts le 24 mai, a renoncé, vendredi 11 juillet, à se pourvoir en cassation contre la demande d'extradition émise par les autorités belges. La Cour de cassation doit se prononcer sur cette affaire le 23 juillet.

La cour d'appel de Versailles avait ordonné le 26 juin la remise de l'homme de 29 ans à la Belgique, et son avocat avait indiqué deux jours plus tard qu'il s'était pourvu en cassation. Mais le conseil n'avait pas effectué dans les temps les démarches liées à ce pourvoi. La Cour avait toutefois la possibilité d'accepter le recours du suspect. En renonçant à se pourvoir en cassation, il est désormais sûr d'être extradé vers la Belgique.

Arrêté fin mai à Marseille et écroué depuis le 4 juin à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy (Yvelines), Mehdi Nemmouche n'avait pas exclu dans un premier temps d'accepter sa remise à la Belgique. Mais il souhaitait obtenir la garantie de ne pas être extradé ensuite vers Israël, deux des victimes de la tuerie étant des ressortissants de ce pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fusillade au Musée juif de Bruxelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.