VIDEO. Dammartin-en-Goëlle : les habitants sont traumatisés

La traque des frères Kouachi s'est achevée à Dammartin-en-Goëlle, une petite ville de 8 000 habitants en Seine-et-Marne, vendredi 9 janvier. Les habitants restent aujourd'hui stupéfaits.

FRANCE 2

La vie a repris son cours ce samedi 10 janvier au matin, à Dammartin-en-Goëlle. Après 24 heures de siège, les 8 000 habitants de cette petite ville reprennent leurs marques. "On nous avait donné comme consigne de ne pas bouger de chez nous", explique une habitante. Un autre habitant se dit "soulagé" et "content d'avoir pu récupérer [sa] fille".

Le dispositif de sécurité est toujours maintenu

Difficile d'évacuer la pression de ces dernières 24 heures, encore plus d'oublier les événements tragiques de cette semaine. "On est soulagé. On est simplement très peiné pour les 17 morts", note un autre habitant de la ville. Les habitants sont pourtant pressés de retrouver une vie normale. Le dispositif de sécurité est toujours maintenu. Policiers et gendarmes quadrillent encore la ville et en contrôlent les accès. Aux abords de l'imprimerie où l'assaut a eu lieu, les riverains subissent encore la présence des autorités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Policiers sur le toit à Dammartin-en-Goële pendant la prise d\'otage le 9 janvier 2015
Policiers sur le toit à Dammartin-en-Goële pendant la prise d'otage le 9 janvier 2015 (DOMINIQUE FAGET / AFP)