VIDEO. Après les attentats, les entreprises de sécurité croulent sous les demandes

Depuis les attentats, les entreprises de sécurité se retrouvent face à une demande accrue. Zoom sur ce pic d'activité qui redynamise le secteur.

FRANCE 3

Depuis les actes terroristes survenus dans la capitale, aux abords des grands magasins et sur les lieux publics, les agents de sécurité privés sont plus nombreux. Le déploiement de ces agents a été encouragé par une circulaire gouvernementale diffusée le jour de la terrible attaque contre Charlie hebdo. Une "vigilance particulière est demandée aux établissements d'Île-de-France recevant du public (...)" selon le document officiel.

"Nous n'avons plus les capacités de fournir de prestations"

Cette mise en garde a engendré des actions très concrètes notamment pour les sociétés proposant des services de sécurité. Une équipe de France 3 s'est rendue au sein de l'entreprise Bodyguard qui a vu ses demandes exploser. Dans cette entreprise, le rythme quotidien est de cinq demandes d'intervention par jour, depuis le 7 janvier, elles ont doublé voire triplé.
"Nous n'avons plus les capacités de fournir de prestations à de nouveaux clients donc nous sommes dans l'obligation de les refuser", explique Eddir Loungar de la société Bodyguard.
En complément des forces de l'ordre, les agents privés sont chargés de la surveillance de certains sites jugés sensibles comme les foyers de travailleurs étrangers.

Le JT
Les autres sujets du JT