Saint-Etienne-du-Rouvray : le parquet antiterroriste se saisit de l'enquête

Une prise d'otages a fait un mort dans une église près de Rouen, les deux assaillants ont été abattus. 

FRANCE 2

Arnaud Comte, en direct du palais de justice à Paris, explique que le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête "quasiment immédiatement (...) ça en dit long sur ce que la justice pense de ces faits et sur la nature et l'origine de ces faits qui ne laissent pas de doute. Alors si pour l'instant on ne sait rien du profil et des motivations des assaillants qui ont été abattus, Saint-Etienne-du-Rouvray n'est pas une commune inconnue des services de l'antiterrorisme."

Foyer d'islam radical

En effet, le journaliste de France 2 rappelle que "dans cette commune de Normandie, fin 2014, c'est un foyer d'Islam radical qui avait été mis au jour avec l'interpellation de quatre jeunes individus qui fréquentaient la même mosquée à tendance radicale et qui étaient surtout en lien avec un homme, Maxime Hauchard, qui est très connu au sein du groupe État islamique. Il est en Syrie depuis 2013 et est apparu à plusieurs reprises dans des vidéos de propagande."

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant l\'hôtel de ville de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016. 
Devant l'hôtel de ville de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)