Adel Kermiche : que s'est-il passé en prison ?

L'un des deux tueurs du père Hamel aurait été influencé en prison. Les explications de France 2.

France 2

Lorsqu'il arrive en prison en mai 2015, Adel Kermiche, 18 ans, est déjà fiché S. Il est donc déjà radicalisé. Mais pendant ses 10 mois de prison, il y a trois détenus différents qui se succèdent dans sa cellule. Tous sont incarcérés pour terrorisme. Dans ses messages, Kermiche désigne l'un de ces individus comme son guide. L'un d'eux l'a-t-il poussé à passer à l'acte ? C'est ce que les enquêteurs tentent de comprendre.

Des unités de déradicalisation efficaces ?

"Au-delà des cellules, il se passe beaucoup de contacts dans les cours de promenade", explique Jean-François Forget, du syndicat Afap-pénitentiaire. Quatre mois après sa sortie de prison, Kermiche assassine le père Jacques Hamel. Son passage à l'acte relance donc une nouvelle fois le débat sur la prise en charge en milieu carcéral des personnes radicalisées. Depuis mars 2016, il existe des unités dédiées pour déradicaliser des détenus. Problème : ces professionnels sont souvent jeunes, ne connaissent ni le milieu carcéral, ni les questions de radicalisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quartier dédié aux jihadistes dans la prison de de Lille-Annoeullin, le 11 octobre 2015. 
Quartier dédié aux jihadistes dans la prison de de Lille-Annoeullin, le 11 octobre 2015.  (SARAH ALCALAY/SIPA)