Attaque du Thalys : le courage d'hommes devenus des héros

C'est grâce à plusieurs hommes présents dans le wagon que l'assaillant a pu être maîtrisé. Depuis les hommages se multiplient.   

Voir la vidéo
FRANCE 3
Alex Skarlatos et Spencer Stone, deux militaires américains voyageaient avec Anthony Sadler, un de leur ami étudiant lorsque le Thalys qui reliait Amsterdam à Paris a été attaqué. Ce sont eux aidés d'un citoyen britannique, Chris Norman qui ont maîtrisé l'assaillant. Vendredi soir, ils ont reçu la médaille de la ville d'Arras, celle que l'on décerne aux héros. "Lorsque j'ai vu ce type entrer dans le wagon, mon ami Spencer et moi on s'est planqués et j'ai dit là il faut y aller. Spencer l'a plaqué au sol et c'est là qui'il a été blessé par une lame. À ce moment-là, je lui ai sauté dessus, je lui ai arraché son arme et on l'a frappé jusqu'à ce qu'il perde connaissance", explique Alex Skarlatos, membre de la Garde nationale des États-Unis.  

Réseaux sociaux 

Spencer Stone le deuxième militaire a été blessé à la main et à la nuque par le cutter du forcené. Depuis leur acte de bravoure, les témoignages de reconnaissance ont afflué sur les réseaux sociaux : "Merci à eux nous n'aurons pas toujours cette chance" ou encore "Coup de chapeau aux deux militaires américains qui ont maîtrisé le tireur. Bravo les gars" pouvait-on lire sur Twitter. Barack Obama lui-même a salué le courage et l'altruisme de ses compatriotes.
Le JT
Les autres sujets du JT
La police inspecte le wagon du Thalys attaqué à Arras (Pas-de-Calais), le 21 août 2015.
La police inspecte le wagon du Thalys attaqué à Arras (Pas-de-Calais), le 21 août 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)