Cet article date de plus de cinq ans.

État islamique veut intensifier les attaques punitives en Asie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
État islamique veut intensifier les attaques punitives en Asie
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de New Delhi en Inde, Nicolas Bertrand commente la prise d'otage intervenue au Bangladesh hier, vendredi 1er juillet, où les exactions de groupes intégristes se multiplient.

L'attaque d'un restaurant hier, vendredi 1er juillet, à Dacca (Bangladesh), où 20 étrangers ont été tués, est une première dans le pays, par son ampleur et son mode opératoire. "Mais ce n'est pas non plus une surprise, car au Bangladesh, il y a maintenant depuis trois ans des groupes d'islamistes radicaux qui mènent des expéditions punitives. Ils ont assassiné une cinquantaine de blogueurs, de libres penseurs, défenseurs de laïcité, et ces attaques avaient déjà été revendiquées par le groupe État islamique", rappelle Nicolas Bertrand.

La menace s'étend

Daech appelle d'ailleurs depuis plusieurs mois à des actions violentes au Bangladesh. "Les autorités du pays avaient mené une série d'interpellations, mais manifestement elles n'ont pas suffi. La menace s'étend maintenant à d'autres pays : l'Indonésie, où le groupe État islamique veut instaurer un califat local, et en Inde également, ou des interpellations ont eu lieu hier dans la ville d'Hyderabad", complète le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.