Enseignant décapité dans les Yvelines : Emmanuel Macron réunit des ministres

Le chef de l'État réunit un conseil de défense dimanche 18 octobre à l'Élysée après la mort de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, survenue vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

France 2

Après l'attentat terroriste de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) qui a coûté la vie vendredi 16 octobre à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie de 47 ans, l'exécutif se mobilise. Emmanuel Macron réunit dimanche 18 octobre à 18 heures un conseil de défense. L'objectif est d'apporter des réponses très concrètes, rapporte dimanche midi la journaliste pour France Télévisions Catherine Demangeat, en direct depuis l'Elysée. Les ministres concernées, qui consultent depuis 48 heures, sont priés d'arriver avec des propositions précises, explique la journaliste. 

Limiter la promotion de l'islam radical sur les réseaux

Plusieurs pistes sont à l'étude. Tout d'abord, pour protéger les enseignants qui subissent des menaces, Jean Castex promet dans le JDD "une stratégie de riposte plus rapide". Une autre piste concerne les réseaux sociaux. L'exécutif veut trouver les moyens d'empêcher la promotion de l'islam radical. À cet effet, le projet de loi sur le séparatisme pourrait être complété. Enfin, une dernière piste envisagée devra mieux répondre aux alertes terroristes. À l'issue de ce conseil de défense, des mesures devraient être annoncées très rapidement.




Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, lors d\'un Conseil de sécurité et de défense, le 11 août 2020, au fort de Brégançon (Var).
Emmanuel Macron, lors d'un Conseil de sécurité et de défense, le 11 août 2020, au fort de Brégançon (Var). (DANIEL COLE / POOL / AFP)