Assassinat de Samuel Paty : une femme de 33 ans interpellée à Nîmes

Cette femme était en relation avec l'auteur des faits sur les réseaux sociaux, a appris franceinfo de source judiciaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche en hommage à Samuel Paty, enseignant tué à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 16 octobre 2020. (THOMAS COEX / AFP)

L'enquête autour de l'assassinat de Samuel Paty se poursuit. Une femme a été interpellée, mardi 22 juin, dans la matinée, à Nîmes (Gard) dans le cadre de l'information judiciaire ouverte après la mort de cet enseignant, tué en octobre 2020, a appris franceinfo de source judiciaire.

Cette femme de 33 ans n'a pas de lien direct avec l'attentat mais était en relation avec l'auteur des faits sur les réseaux sociaux. Samuel Paty, 47 ans, avait été décapité le 16 octobre près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par Abdoullakh Anzorov, qui lui reprochait d'avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. 

En tout, quatorze personnes sont mises en examen dans cette affaire, dont six collégiens. Cinq d'entre eux sont poursuivis pour "complicité d'assassinat terroriste", accusés d'avoir permis à  Abdoullakh Anzorov d'identifier le professeur. Ce dernier avait été abattu par les forces de l'ordre après son acte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Assassinat de Samuel Paty

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.