Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Attentat de la basilique de Nice : retour sur le parcours de l'assaillant

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Attentat de la basilique de Nice : retour sur le parcours de l'assaillant
France 2
Article rédigé par
Elisabeth De Pourquery, S. Neumayer, S. Agrabi, R. Laurentin - France 2
France Télévisions

Le 29 octobre 2020, un terroriste a tué trois personnes dans la Basilique de Nice (Alpes-Maritimes). L'enquête a établi qu'il envisageait de mener une autre attaque, dans la capitale.

L'attentat à la Basilique de Nice (Alpes-Maritimes) a couté la vie à trois personnes, le 29 octobre 2020. L'auteur présumé, un Tunisien de 22 ans nommé Brahim Aissaoui, a tout de suite été neutralisé par la police municipale. Les enquêteurs se sont d'abord intéressés à son parcours et aux conditions de son départ de Tunisie. Revendeur d'essence de contrebande, il a embarqué à la toute dernière minute sur un bateau qu'il était venu ravitailler, comme l'a affirmé un migrant à la police.

Le suspect se dit amnésique

Brahim Aissaoui est ensuite arrivé en Italie le 9 octobre 2020 avant de franchir la frontière pour arriver à Nice le 27 octobre 2020, dans le but de se rendre à Paris. Faute d'argent, la route du suspect s'est arrêtée à Nice avec, en tête, l'idée de commettre un attentat. Le Tunisien a été auditionné par le juge d'instruction le 6 avril 2021 malgré ses blessures au thorax, à l'abdomen et aux jambes. Il se dit amnésique et affirme ne pas se souvenir de l'attentat, ni même de sa vie en Tunisie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.