EN IMAGES. 30 000 Danois se recueillent à Copenhague après les attentats

Une importante manifestation s'est déroulée, lundi soir à Copenhague, en hommage aux victimes des attaques terroristes menées samedi par un jeune danois de 22 ans. Récit en images.

Un mois après Paris, Copenhague (Danemark) a été frappée à son tour par un double attentat, samedi 14 février. Le tireur, Omar Hamid El-Hussein, a été abattu par la police après avoir tué deux hommes, un cinéaste dans un centre culturel danois où se tenait un colloque sur l'islamisme et la liberté d'expression, et un jeune homme qui gardait la grande synagogue de la ville. Il a également fait cinq blessés, dont trois policiers.

A l'image de ce qui s'était passé à Paris et partout en France le dimanche 11 janvier, quelque 30 000 Danois ont rendu hommage aux victimes, lundi 16 février. Une façon aussi de proclamer leur volonté de ne pas céder face au terrorisme. Le rassemblement s'est déroulé dans un froid glacial sous le signe du recueillement, de l'unité et de l'émotion.

110
Une foule dense assistait, lundi 16 février au soir, à la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats, à Krudtoenden, à proximité du centre culturel de Copenhague qui a subi la première attaque le samedi 15 février. FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY
210
Des milliers de Danois ont défilé avec des bougies allumées en mémoire des victimes d'Omar Hamid El-Hussein, un Danois de 22 ans passé de la petite délinquance au terrorisme. ASGER LADEFOGED / SCANPIX DENMARK
310
Lors de la cérémonie, Helle Thorning-Schmidt, Premier ministre du Danemark, a demandé aux juifs danois de ne pas céder aux appels au départ pour Israël lancés par le chef du gouvernement israélien Benyamin Nétanyahou. FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY/ AFP
410
Fleurs et bougies ont été déposées devant le centre culturel accompagnées d'une exigence : la défense de la liberté d'expression.  FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY/ AFP
510
Dès dimanche 15 février, des dizaines de bouquets de fleurs étaient déposés devant la grande synagogue de Copenhague, visée par le deuxième attentat. Dan Uzan, 37 ans, a été tué dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'il assurait la sécurité de la bar mitzvah se déroulant à l'intérieur de l'édifice religieux. CITIZENSIDE/MICHAEL HANSEN / AFP
610
Özlem Sara Cekic, députée du Parti socialiste danois, étreint le président de la communauté juive au Danemark, Dan Rosenberg Asmussen, pendant la cérémonie d'hommage à proximité du centre culturel de Krudtoenden. FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY
710
Dan Rosenberg (à gauche) accompagné par le prince héritier du Danemark Frederik (à droite). FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY/AFP
810
Arne Melchior, ancien dirigeant politique du Parti socialiste danois accompagne Özlem Sara Cekic, députée du Parti socialiste. FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY
910
La foule émue dépose des fleurs devant le centre culturel Krudttoenden où la première victime, le réalisateur de documentaires Finn Norgaard, 55 ans, a été tué samedi 14 février. FREYA INGRID MORALES / ANADOLU AGENCY
1010
Plusieurs hommages et des fleurs ont été déposés devant la grande synagogue de Copenhague. CITIZENSIDE/MICHAEL HANSEN / AFP