Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Attentats dans l'Aude : la compagne de Radouane Lakdim "a crié 'Allah akbar' lors de son interpellation", déclare François Molins

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 14 min.
Attentats dans l'Aude : la conférence de presse de François Molins
Article rédigé par
France Télévisions

Le procureur de la République est également longuement revenu lundi sur le fil des événements de vendredi.

Elle faisait bien l'objet d'une fiche S. Lors d'une conférence de presse lundi 26 mars, le procureur de la République de Paris, François Molins, a confirmé que la compagne de Radouane Lakdim, le terroriste des attentats de l'Aude, était suivie par les services de renseignement. Agée de 18 ans, cette dernière "s'est convertie à l'âge de 16 ans et présente tous les signes d'une radicalisation", a-t-il précisé. Lors de son interpellation vendredi soir, "elle a crié 'Allah akbar'". 

La jeune femme a également posté "le 23 mars à 6 heures du matin" une sourate qui promet "l'enfer" aux "mécréants". Elle n'a plus eu de contact téléphonique avec Radouane Lakdim depuis janvier, mais les enquêteurs les soupçonnent d'avoir continué à échanger via "des applications sécurisées". Elle nie cependant toute implication dans les projets de son petit ami et a vu sa garde à vue prolongée, tout comme celle d'un autre proche du terroriste, un mineur de 17 ans. 

Lors de son point presse, François Molins est aussi longuement revenu sur le parcours du jihadiste vendredi et sur la façon dont il s'est servi du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame comme d'"un bouclier humain"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.