Cet article date de plus de trois ans.

Attaques terroristes dans l'Aude : le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort après avoir reçu des coups de couteau au cou

Arnaud Beltrame avait remplacé une otage lors de la prise d'otages au Super-U de Trèbes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des fleurs déposées en hommage à Arnaud Beltrame déposées devant la gendarmerie de Carcasonne (Aude), dimanche 25 mars 2018. (ERIC CABANIS / AFP)

L'enquête sur les circonstances de la mort d'Arnaud Beltrame progresse. Ce gendarme, qui s'est susbtitué à une otage  dans le Super U de Trèbes (Aude), est mort des suites de blessures infligées par un couteau au niveau du cou, a appris franceinfo dimanche 25 mars de source judiciaire. Le lieutenant-colonel a également été blessé par balles, mais ces blessures n'étaient pas létales, ajoute cette source.

Le terroriste, Radouane Lakdim, était armé d'une arme de poing de calibre 7.65 et d'un couteau de chasse. Des explosifs artisanaux ont également été retrouvés dans le magasin.

A l'issue d'un conseil restreint de défense, l'Elysée a annoncé samedi qu'un "hommage national" serait rendu à l'officier de gendarmerie, dont la mort "en héros" sous les balles d'un jihadiste a suscité une vive émotion en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaques terroristes dans l'Aude

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.