Hommage à Arnaud Beltrame : Emmanuel Macron dénonce "l'islamisme rampant" sur les réseaux sociaux

Dans la cour des Invalides ce mercredi 28 mars, l'hommage national à Arnaud Beltrame est en train de s'achever. C'est la première fois que le président est confronté à des victimes du terrorisme. 

Voir la vidéo
France 3

C'est la première fois depuis son élection qu'Emmanuel Macron se retrouve dans la cour des Invalides pour rendre un hommage national à une victime du terrorisme ce mercredi 28 mars. "Un moment pendant lequel le président de la République était observé, attendu, et surtout ses mots ont été écoutés", explique Anne Bourse en direct des Invalides.

Un discours entièrement tourné vers la résistance

Le président de la République a salué le "courage", le "sens du devoir" d'Arnaud Beltrame. "Il a parlé de son héroïsme et de son esprit de résistance, le comparant à Jean Moulin ou Pierre Brossolette, résistants pendant la Seconde Guerre. Emmanuel Macron a déclaré qu'Arnaud Beltrame a rejoint le cortège valeureux des héros qu'il chérissait. Un discours entièrement tourné vers la résistance. Il a enfin dénoncé l'islamisme rampant, notamment à travers les réseaux sociaux. Emmanuel Macorn qui espère qu'Arnaud Beltrame servira d'exemple aux plus jeunes", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron prononce un discours lors de l\'hommage national rendu aux Invalides (Paris) à Arnaud Beltrame, le 28 mars 2018.
Emmanuel Macron prononce un discours lors de l'hommage national rendu aux Invalides (Paris) à Arnaud Beltrame, le 28 mars 2018. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)