Cet article date de plus de trois ans.

Attaques dans l'Aude : la communauté musulmane "doublement victime de tout ce qui arrive", regrette le recteur de la mosquée de Lyon

Trois jours après les attaques terroristes de Carcassonne et de Trèbes, dans l'Aude, le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, affirme lundi sur franceinfo que les musulmans français souffrent "autant que l'ensemble des Français".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel, Kabtane, lors d'un discours avec le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, le 15 juin 2017. (MATHIS BOUSSUGE / CROWDSPARK/AFP)

Le recteur de la mosquée de Lyon a réagi lundi 26 mars sur franceinfo aux attaques terroristes de Carcassonne et de Trèbes, dans l'Aude de vendredi 23 mars. "Je souhaiterais que la communauté nationale puisse comprendre combien nous sommes aussi doublement victimes de tout ce qui arrive", a déclaré Kamel Kabtane.

"Nous souffrons autant que l'ensemble des Français lorsque l'on voit un de nos gendarmes mourir de façon héroïque pour sauver d'autres personnes", a-t-il souligné. En même temps, "nous sommes en permanence obligés de nous expliquer, de nous justifier et, à chaque fois, c'est vers nous que les regards se tournent", a regretté Kamel Kabtane.

Un assassinat "odieux et lâche"

Durant le week-end, le recteur de la mosquée de Lyon a condamné dans un communiqué l'assassinat "odieux et lâche" du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Une manière pour lui de devancer "les critiques"  : "Nous l'avons fait instinctivement parce que nous souhaitions participer à ce deuil national. Mais si nous ne l'avions pas fait, qu'auraient dit les médias ? Qu'aurait dit l'opinion publique ? Si ce n'est qui ne dit mot consent."

Kamel Kabtane a par ailleurs souligné "les progrès" effectués depuis la vague d'attentats de 2015-2016 sur la formation des imams : "À la mosquée de Lyon, nous avons mis en place une formation républicaine en direction des imams. Notre objectif aujourd'hui, c'est de mettre en place un institut de théologie musulmane pour les former."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaques terroristes dans l'Aude

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.