Qui paye Frank Berton, l'avocat français de Salah Abdeslam ?

De nombreux internautes de francetv info ont posé la question dans le direct du site. Nous avons interrogé l'avocat, mercredi, après son passage sur le plateau du journal de 20 heures de France 2.

Frank Berton, avocat de Salah Abdeslam, à Paris, le 27 avril 2016.
Frank Berton, avocat de Salah Abdeslam, à Paris, le 27 avril 2016. (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)

Frank Berton est l'avocat qui assure la défense de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris. Invité du journal de 20 heures de France 2, mercredi 27 avril, le pénaliste lillois a déclaré avoir hésité avant de prendre la décision de le défendre.

Mais au fait, qui règle ses honoraires ? Après son passage sur le plateau du journal télévisé, Frank Berton a répondu à francetv info que les frais de défense étaient payés via "l'aide juridictionnelle, comme tous les clients n'ayant pas les moyens de payer leur défense".

Une aide pour les personnes avec de faibles revenus

"L'aide juridictionnelle vous permet, si vous avez de faibles ressources, de bénéficier d'une prise en charge totale ou partielle par l'État des honoraires et frais de justice (avocat, huissier, expert, etc.)", est-il expliqué sur le site officiel service-public.fr.

Le site précise que "si l'aide vous est accordée, vous avez droit à l'avocat et aux professionnels (huissier, expert, etc.) de votre choix". Encore faut-il que l'avocat en question accepte d'être payé au tarif de l'aide juridictionnelle.