Magistrats : François Hollande met les choses au point

Ce samedi 15 octobre à Nice (Alpes-Maritimes) était rendu un hommage national aux victimes de l'attentat du 14-juillet. Un hommage présidé par François Hollande qui intervient au terme d'une semaine des plus délicates.

France 2

François Hollande présidait ce samedi 15 octobre au matin l'hommage national rendu aux victimes du 14-juillet à Nice (Alpes-Maritimes). Dans son discours, il a mentionné les magistrats, ce qui n'est pas un hasard. "'Ce sera aux magistrats d'établir en toute indépendance la vérité', a dit François Hollande", explique Jeff Wittenberg, en direct du Palais de l'Élysée à Paris. Il s'agissait de saluer cette profession pour tourner la page.

Candidat à sa succession

Le journaliste de France 2 rappelle qu'il s'agissait "d'effacer la brouille qui est née après la parution du livre de confidences cette semaine. Pour mettre les choses au point, je peux vous dire quand dans les prochains jours, François Hollande va prendre des initiatives pour préparer la suite. La suite c'est qu'il n'a pas renoncé à être candidat à sa succession", annonce le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, le 15 octobre 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), lors de l\'hommage aux victimes de l\'attentat du 14 juillet.
François Hollande, le 15 octobre 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), lors de l'hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet. (MAXPPP)