Attentat à Nice : les réactions à l'étranger

Après l'attaque qui a fait au moins 84 morts à Nice jeudi 14 juillet, beaucoup de dirigieant du monde entier ont exprimé leur soutien à la France.

France 3

À Moscou, le ministre des Affaires étrangères russes accueillait son homologue américain ce vendredi 15 juillet. A peine assis, il a évoqué le drame français et l'attaque à Nice de jeudi 14 juillet qui a fait au moins 84 victimes. "Je suggère un moment de silence à la mémoire des victimes" a déclaré Sergueï Lavrov. Le secrétaire d'État américain a à son tour pris la parole : "Nous nous joignons bien sur à vous pour exprimer notre horreur absolue."

Tout un monde qui soutient la France

Boris Johnson, tout nouveau ministre des Affaires étrangères britanniques, partisan du Brexit, en arrive même à souhaiter plus d'unité en Europe. "C'est une menace continue pour nous tous dans toute l'Europe et il faut y faire face tous ensemble", a-t-il surprenamment déclaré. En Mongolie, de nombreux dirigeants européens viennent d'arriver pour un sommet euro-asiatique et naturellement leurs premiers discours s’adressent aux victimes de Nice. Puis quelques instants plus tard, ils entament à leur tour une minute de silence.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien maire de Londres, Boris Johnson, après son vote au référendum sur le Brexit, le 23 juin 2016 à Londres.
L'ancien maire de Londres, Boris Johnson, après son vote au référendum sur le Brexit, le 23 juin 2016 à Londres. (SIPANY / SIPA)