Attentat de Nice : pronostic vital toujours engagé pour 19 personnes

Le journaliste Clément Weill-Raynal est devant l'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes) pour faire un point sur la situation.

France 3

Cinq jours après l'attentat du 14-juillet à Nice (Alpes-Maritimes), le long travail d'identification des victimes est désormais terminé. Néanmoins, de nombreux blessés sont toujours hospitalisés, ce 19 juillet. "Selon les chiffres dont je dispose, 70 personnes étaient toujours hospitalisées dans les divers hôpitaux niçois. Sur ces 70 blessés, 19 le sont grièvement avec un pronostic vital toujours engagé", indique Clément Weill-Raynal, en direct devant l'hôpital Pasteur de Nice. 

Situation exceptionnelle

L'hôpital Pasteur a vécu une situation exceptionnelle. Il a reçu 40 de ces blessés dont de nombreux polytraumatisés. "Les 19 blocs opératoires que compte l'hôpital ont fonctionné 24 heures sur 24 durant les deux premiers jours qui ont suivi l'attentat", précise le journaliste de France 3. Les médecins et les personnels soignants ont été confrontés à des situations extrêmement difficiles et complexes. "Certains ont d'ailleurs craqué par moment, c'est la direction qui nous la confié", poursuit Clément Weill-Raynal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme se recueille devant le mémorial aux victimes de l\'attentat de la promenade des Anglais, à Nice, le 16 juillet 2016.
Une femme se recueille devant le mémorial aux victimes de l'attentat de la promenade des Anglais, à Nice, le 16 juillet 2016. (GIUSEPPE CACACE / AFP)