Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat de Nice : menacée, l’épouse de Mohamed Lahouaiej Bouhlel a dû quitter son domicile

Selon son avocat, des manifestants l'attendaient sous ses fenêtres à sa sortie de garde à vue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le mémorial en mémoire des victimes de l'attentat de Nice, sur la promenade des Anglais, photographié le 18 juillet 2016. (ERICK GARIN / AFP)

Après 48 heures de garde à vue, l'épouse de l'auteur de l'attentat de NiceMohamed Lahouaiej Bouhlel, a été relâchée par les enquêteurs, dimanche 17 juillet. Aucune charge n'a été retenue contre elle, mais son retour a été compliqué : selon son avocat, interrogé par Libération lundi, la jeune femme et les trois enfants qu'elle a eu avec le tueur ont dû quitter leur quartier en raison de menaces.

"Elle a été mise à l’abri dans un endroit sûr"

"Les gens étaient sous les fenêtres, la vindicte populaire", affirme l'avocat, qui évoque des menaces physiques, et précise que la police est intervenue. "Elle n’habite plus dans son quartier, c’est moi qui l’ai exfiltrée (...) Elle a été mise à l’abri dans un endroit sûr, avec ses enfants."

Mohamed Lahouaiej Bouhlel et son épouse étaient en instance de divorce, et le tueur n'habitait plus au domicile de son ex-compagne. Celle-ci a expliqué aux enquêteurs qu'elle était victime de violences de la part de son mari, et avait porté plainte contre lui.

L'avocat racontre l'effondrement de sa cliente à sa sortie de garde à vue : "Elle a réalisé deux choses. D’abord le nombre de victimes causées par son ex-mari. (...) Et surtout le fait qu’elle était la mère de trois enfants qui portent le nom de son conjoint." Depuis leur séparation, le couple se voyait peu, et la jeune femme affirme ne pas avoir remarqué la radicalisation, très rapide, de Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat de Nice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.