Nice : Bernard Cazeneuve demande une évaluation du dispositif policier

Bernard Cazeneuve a décidé de saisir la police des polices pour éteindre la polémique sur failles sécuritaires le 14-juillet, à Nice (Alpes-Maritimes). La journaliste Lilya Melkonian fait le point sur la situation.

France 2

Suite aux accusations du quotidien Libération sur des failles du dispositif de sécurité, le 14-juillet, sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), le ministre de l'Intérieur a décidé de saisir la police des polices. "Bernard Cazeneuve cherche ainsi a mettre fin à cette polémique qui prend du plus en plus d'ampleur. Elle avait démarré dès le lendemain de l'attentat avec Chistian Estrosi qui mettait en cause la responsabilité du gouvernement", explique la journaliste Lilya Melkonian, en direct de la place Beauvau à Paris.

Sous le feu des critiques

Depuis le drame, Bernard Cazeneuve est pointé du doigt par l'opposition. Le Front national demande même sa démission. "Le porte-parole des Républicains, lui, réclame une mission d'enquête parlementaire et les députés demandent à ce que le Parlement procède le plus vite possible à des auditions", poursuit la journaliste de France 2. Saisie, la police des polices sera chargée de faire une évaluation technique du dispositif déployé ce 14-juillet à Nice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Cazeneuve, le 8 juillet 2016 à Paris. 
Bernard Cazeneuve, le 8 juillet 2016 à Paris.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)