Attentat à la basilique Notre-Dame de Nice : "La Nation partage la douleur et l'immense émotion des familles des victimes", déclare Jean Castex

Face à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a manifesté son soutien aux victimes, un an après l'attentat de Nice qui avait fait trois morts.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean Castex devant l'Assemblée nationale à Paris, le 26 octobre 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

"Cette attaque aussi lâche que barbare endeuille le pays tout entier." Lors d'une allocution à l'Assemblée nationale vendredi 29 octobre, le Premier ministre Jean Castex a fait part du soutien de "la Nation" qui "partage la douleur et l'immense émotion des familles des victimes de Nice et de toute la communauté catholique qui a été frappée en plein coeur", un an après l'attaque de la basilique Notre-Dame de Nice qui avait fait trois morts. "Notre réponse sera ferme, implacable et immédiate", a-t-il insisté. 

"La Nation n'oublie ni la douleur des familles et des proches des victimes, ni l'héroïsme de ceux qui prirent tous les risques pour mettre fin à cette attaque barbare", a également déclaré le chef du gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat de Nice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.