Attentat déjoué : l’un des deux suspects était surveillé par les services de renseignement

Publié
Attentat déjoué : l’un des deux suspects était surveillé par les services de renseignement
Article rédigé par
N. Perez, E. Pelletier, J. Debraux, J-M. Perroux - France 2
France Télévisions

L’un des deux hommes de 23 ans, présumé islamiste, arrêté alors qu’il projetait de poignarder des passants d’ici Noël, avait déjà été condamné dans une autre affaire pour terrorisme. Il avait écopé en 2019 de 4 ans d’emprisonnement dont 18 mois fermes par le tribunal pour enfants.

Arrêtés en région parisienne par les services antiterroristes, les deux hommes avaient prévu de passer à l’acte pendant les fêtes. Ils ciblaient les marchés de Noël, les rues commerçantes bondées ou encore les universités. Des attaques au couteau pour assassiner au hasard le plus de passants possible. "Leur projet ressemble à la menace qui pèse sur le territoire national", résume Laurent Nunez, Coordinateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme.

Quatre attentats déjoués depuis le début de l’année

Les suspects, âgés de 23 ans, se sont rencontrés récemment via internet. Tous deux fréquentaient des sites djihadistes, se revendiquant du groupe Etat islamique. L’un d’eux a déjà été mis en cause dans un projet d’attentat en 2016. Alors mineur, il avait été condamné à 4 ans de prison dont 18 mois avec sursis. Libéré en 2019, l’homme était depuis surveillé par les services de renseignement. Depuis le début de l’année, quatre attentats ont été déjoués en France par les services anti-terroristes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.