Allemagne : une Fête de la bière sous haute surveillance

L'Oktoberfest débute à Munich samedi 17 septembre. Après les attaques qui ont frappé la Bavière en juillet, les autorités ont pris des mesures de sécurité exceptionnelles.

Fête de la bière à Munich (photo d\'illustration)
Fête de la bière à Munich (photo d'illustration) (ALEXANDER ROTH-GRISARD / MAXPPP)

Une clôture fermée sur l’ensemble de la Theresienwiese, la grande place de 40 hectares qui accueille l’Oktoberfest. C’est la mesure la plus spectaculaire mise en place cette année à Munich pour la traditionnelle Fête de la bière, qui commence samedi 17 septembre.

Après les attaques attribuées à Daech à Würzburg et Ansbach (Bavière) en juillet, ainsi que la fusillade en centre-ville de Munich, qui a fait neuf morts et une trentaine de blessés, le renforcement de la sécurité était inévitable.

Clôture, fouilles et contrôles

Pour la première fois, tous les accès à la fête pourront être contrôlés, les visiteurs fouillés et passés au détecteur de métaux à l'entrée. Autre nouveauté : l’interdiction des sacs à dos et des sacs d'une contenance de plus de trois litres. Le dispositif de vidéosurveillance a également été renforcé, ainsi que les effectifs des services d’ordre, qui ont été portés à 2000 personnes, dont 600 policiers, soit 100 de plus que l’an dernier.

La police de Munich se veut toutefois rassurante : il n’y a jusqu’ici aucune menace concrète d’attentat contre l’Oktoberfest. Six millions de visiteurs sont attendus jusqu'au 3 octobre.