Paris : journée de manifestation contre les violences policières et le racisme

Au lendemain des manifestations des policiers, vendredi, plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues, samedi 13 juin, un peu partout en France, pour dénoncer le racisme et les violences policières.

FRANCE 3

Ils étaient des milliers à Paris, samedi 13 juin : une foule compacte et immobile, place de la République, poings levés et vent debout, venue soutenir la famille d’Adama Traoré et contre le racisme. Devant la foule, sa sœur prend la parole. "Aujourd’hui, c’est un rassemblement pour dénoncer la violence policière. Ce qui se passe aux États-Unis, il se passe exactement la même chose en France : nos frères meurent", lance Assa Traoré. La foule réclame la justice et surtout un changement.

Un "climat assez électrique"

Certains manifestants souhaitent une prise de conscience collective. "On ne règle pas un délit par des crimes. C’est dégueulasse et c’est inhumain. Je ne comprends pas que des gens ne se sentent pas concernés", s’insurge une manifestante, très émue. Malgré de fortes tensions dans la journée, la place de la République "est quasiment vide" à 19h30, explique le journaliste Clément le Goff, en duplex sur place. "Les forces de l’ordre ont fait évacuer la place", après une après-midi au "climat assez électrique", précise-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs milliers de manifestants se sont réunis à Paris pour protester contre le racisme et les violences policières samedi 13 juin 2020.
Plusieurs milliers de manifestants se sont réunis à Paris pour protester contre le racisme et les violences policières samedi 13 juin 2020. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)