La femme enceinte bousculée lors de son arrestation en gare d’Aulnay-sous-Bois ne s’est pas représentée au commissariat et a été interpellée

Enceinte de 7 mois, cette femme de 23 ans avait été interpellée en gare d'Aulnay-sous-Bois mardi 16 juin. Une intervention musclée, filmée, qui a fait réagir sur les réseaux sociaux. La jeune femme devait se présenter au commissariat ce jeudi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
C'est dans la gare RER  d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, que la jeune femme a été interpellée ((GOOGLE MAPS))

La jeune femme, enceinte de 7 mois, a été interpellée jeudi 18 juin, a appris franceinfo auprès du parquet de Bobigny. Elle était convoquée ce jeudi matin au commissariat. Comme elle ne s’est pas présentée d’elle-même, les policiers sont allés la chercher.

La femme de 23 ans avait été bousculée lors de son arrestation musclée en gare d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) mardi 16 juin. Elle a ensuite porté plainte pour violences contre des agents de la sûreté ferroviaire. Elle devait être entendue au commissariat après les plaintes déposées par les trois agents de la sûreté ferroviaire qui lui reprochent de les avoir poussés, griffés et mordus.

Elle devrait être déférée au parquet de Bobigny en compagnie de son compagnon. Lui avait été placé en garde à vue mardi soir pour s’être interposé lors de l’interpellation de sa femme.

La scène, diffusée sur les réseaux sociaux, avait choqué car on y voyait la jeune femme être plaquée au sol sans ménagement. Des images tronquées et "diffusées sans aucune contextualisation" a dénoncé la SNCF dans un communiqué mercredi. La compagnie précisait qu’avant la scène filmée, la jeune femme, contrôlée sans masque et sans billet, avait refusé d’obéir aux injonctions des agents qui lui demandaient de quitter les lieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.