Essonne : des policiers sous le choc

Manuel Valls et Bernard Cazeneuve se sont rendus dans l'Essonne où quatre policiers ont été blessés ce samedi 8 octobre.

FRANCE 2
Ce policier vient tout juste de sortir de l'hôpital. Malgré les brûlures à la main et aux jambes, cet agent de police a tenu à rencontrer le Premier ministre en visite dans ce commissariat de l'Essonne. Samedi 8 octobre, c'est ce policier qui a sorti son collègue de son véhicule en flamme. Le jeune homme de 28 ans est toujours hospitalisé dans un état grave.

"Ils ont voulu tuer ces policiers"

Le Premier ministre ne mâche pas ces mots "Ces individus, ces criminels, ces barbares ont voulu tuer ces policiers, il y avait vraiment l'intention de tuer ".
 
Toute la matinée de ce lundi 10 octobre, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont visité plusieurs commissariats du département pour affirmer leurs soutiens, mais leur déplacement laisse les syndicats sceptiques sur un point : ils espéraient un renfort significatif de policiers.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant les lieux de l\'attaque, le 8 octobre 2016 à Viry-Chatillon (Essonne).
Des policiers devant les lieux de l'attaque, le 8 octobre 2016 à Viry-Chatillon (Essonne). (THOMAS SAMSON / AFP)