Affaire Benitez à Perpignan : la découverte d'ossements relance l'enquête

L'affaire des disparues de Perpignan est relancée après la découverte d'ossements sur une plage de Barcarès dans les Pyrénées-Orientales.

FRANCE 2

C'est donc à seulement 20 km de leur domicile que les corps de Marie-Josée et Allison Benitez auraient pu être dissimulés. C'est en tout cas la dernière piste dont disposent les enquêteurs. Une piste remontée par la famille elle-même, car depuis trois ans les proches des deux victimes mènent leur propre enquête. C'est un témoignage sur les réseaux sociaux, adressé à un membre de la famille, qui les a conduits dans cet endroit reculé de Barcarès (Pyrénées-Orientales).

Une avancée sérieuse

Le frère et oncle des victimes veut en avoir le coeur net et se rend sur place, mais difficile dans cette végétation où tout se ressemble de trouver un point de repère. Au bout de plusieurs heures de recherche, il finit par déterrer des sacs plastiques remplis d'ossements. Pour la famille, qui n'a jamais cessé d'espérer, c'est une avancée sérieuse. Le 14 juillet 2013, jour de la disparition de sa femme et sa fille, le téléphone portable du principal suspect Francisco Benitez avait été localisé dans la zone. Le procureur n'a pas encore confirmé qu'il s'agissait bien d'ossements humains ni qu'ils appartenaient à Marie-Josée et Allison Benitez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant le régiment de la Légion étrangère où Francisco Benitez était en poste, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 5 août 2013.
Des policiers devant le régiment de la Légion étrangère où Francisco Benitez était en poste, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 5 août 2013. (RAYMOND ROIG / AFP)