A l'inverse du Crif, le fils de Mireille Knoll appelle "tout le monde" à participer à la marche blanche

Le Crif a annoncé ne pas vouloir la venue du Front national et de La France insoumise à la marche blanche organisée en hommage à Mireille Knoll, mercredi.

Une photo de Mireille Knoll collée sur la porte d\'entrée de son immeuble dans le 11e arrondissement de Paris, le 27 mars 2018.
Une photo de Mireille Knoll collée sur la porte d'entrée de son immeuble dans le 11e arrondissement de Paris, le 27 mars 2018. (CHRISTOPHE ENA/AP/SIPA)

"Le Crif fait de la politique, moi j'ouvre mon cœur". Invité de RMC et BFMTV, mercredi 28 mars, Daniel Knoll, fils de Mireille Knoll a appelé "tout le monde sans exception" à participer à la marche blanche organisée en hommage à sa mère. La veille, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) avait annoncé qu'il ne souhaitait pas la venue du FN et des membres de La France insoumise lors de cet hommage.

Une position qui n'est "absolument pas" celle de Daniel Knoll, pour qui tout le monde peut se sentir concerné par cette affaire. "Les gens qui ont une mère peuvent me comprendre, or tout le monde a une mère, a-t-il expliqué, il n'y a pas de limite, je suis contre les limites."

Une "marche blanche" à Paris et des rassemblements dans d'autres villes se tiendront mercredi en mémoire de Mireille Knoll, une octogénaire dont le meurtre a ravivé les inquiétudes sur l'antisémitisme en France.

Deux hommes ont été mis en examen et écroués mardi pour "homicide volontaire" à caractère antisémite après la découverte, vendredi dernier, du corps de l'octogénaire lardé de 11 coups de couteau et en partie carbonisé dans son appartement parisien.