Cet article date de plus de six ans.

Meurtre d'Aurélie Fouquet : la loi du silence jusqu'à la fin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Meurtre d'Aurélie Fouquet : la loi du silence jusqu'à la fin
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La policière municipale avait été abattue en 2010 en région parisienne. Le verdict est attendu dans la soirée de ce mercredi 13 avril.

Le face à face est douloureux. La famille d'Aurélie Fouquet fait face aux meurtriers présumés de leur fille, une policière municipale abattue en 2010 en région parisienne. La journaliste de France 3, Nathalie Perez fait le point sur le procès. Les accusés nient tout en bloc. "Six semaines d'audience à l'issue desquelles la mère d'Aurélie Fouquet ne sait toujours pas et ne sera sans doute jamais qui est l'assassin de sa fille. Ce matin encore, les huit accusés niaient avoir participé à ce braquage. Certains ont même affirmé qu'ils n'étaient pas sur place ce jour-là", rapporte la journaliste.

Des peines lourdes requises

L'avocate générale a requis 30 ans de réclusion criminelle à l'égard de sept d'entre eux et 22 ans à l'encontre de Redouane Faïd, l'ex-braqueur multirécidiviste qui a affirmé lui aussi ne pas avoir participé à ce braquage, qui s'est soldé par la mort d'une jeune mère de famille de 26 ans. "Cela fait maintenant neuf heures que les jurés délibèrent. Le verdict est attendu dans la soirée", conclut Nathalie Perez.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.